Le parcours toscane

S'inscrire

Une expérience humaine à vivre pendant 12 mois

 5 séminaires de 3 jours

A la fin du parcours Toscane, les participants auront progressé dans leur capacité à porter ou accompagner des démarches de transformation d’organisations. C’est un parcours avec une intention de professionnalisation affirmée.

« Il est vain de vouloir transformer une organisation sans toucher le cœur de l’homme. »

Le parcours Toscane fait sien cette citation, et la professionnalisation qu’il stimule touche la tête, le cœur et aussi les valeurs profondes des participants

De telles démarches, autant personnelles que systémiques, ne peuvent rester théoriques : les participants travaillent en permanence à partir des démarches concrètes qu’ils mettent en œuvre sur leur terrain. Les bienfaits du parcours se mesurent concrètement dans les croissances personnelles et professionnelles mais également dans la progression sur le terrain des démarches de transformation engagées.

Chaque séminaire est une expérience à vivre avec trois niveaux de travail et quatre dimensions.

 

Trois niveaux de travail

Acquisition d’outils et de démarches directement applicables sur le terrain des participants.

Ajustement des postures car les outils et démarches ne prennent sens et efficacité que si elles sont portées avec des « façons d’être » ajustées. C’est un côté « me transformer pour transformer ».

Retour permanent sur les terrains des participants avec des partages d’expérience approfondis, des accompagnements entre pairs et des supervisions en groupe.

Quatre dimensions

La pédagogie de Toscane se fonde sur l’expérience que tout mouvement, tout changement se situe sur les quatre territoires décrits par le schéma-clef suivant

C’est ainsi que tous les apprentissages au long du parcours intègrent ces quatre dimensions. Au fond, les participants deviennent des professionnels de la transformation « aux quatre territoires ».

Pour qui ?

Le parcours Toscane s’adresse à des dirigeants, des responsables, des managers, mais aussi à des consultants et des coachs en activité souhaitant progresser, se renforcer, se professionnaliser dans l’accompagnement des démarches de transformation culturelle et organisationnelle vers des organisations responsabilisantes, vivantes, portées par des valeurs et des principes de liberté, de responsabilité, de dignité, de confiance, et de subsidiarité.

Un des éléments-clés de la pédagogie reposant sur le partage d’expériences et l’entraide mutuelle, il est fondamental que les participants soient prêts à partager l’essentiel de leurs expériences, de leurs réflexions avec d’autres engagés sur des chemins de transformation. Qu’ils soient ouverts aux autres et aux évolutions possibles pour eux-mêmes ou leurs équipes. Qu’ils aient une attitude d’humilité face à la complexité des problèmes posés.

Les intentions et le travail durant le cursus comporteront toujours deux visées indissociables : 

Sur le plan personnel

Gagner en solidité intérieure pour accompagner les démarches de transformation avec profondeur, authenticité et justesse.

Développer sa qualité de présence, sa profondeur afin d’être en mesure de proposer des résonances et une mise en mouvement aux personnes et aux collectifs accompagnés.

Clarifier le sens que chacun veut donner à ses actions.  

Sur le plan systémique

Renforcer ses savoir-faire, acquérir et consolider des référentiels, des grilles de lecture pour aborder la complexité au sein des démarches de transformation menées ou accompagnées.

Vivre une expérience collective qui se veut transformante pour chacun au service de la transformation de son organisation. Les témoignages débriefés sont au cœur de la pédagogie.

Aider et apprendre à se faire aider pour comprendre de l’intérieur tous les enjeux liés aux organisations plus vivantes, plus plates, basées sur la subsidiarité.

Les séminaires

1- Me mettre en mouvement et m’engager très personnellement.

Car « Qui je suis, c’est ça qui compte ».

Quand j’agis et me comporte en cohérence avec mes valeurs de fond, j’inspire confiance et je grandis dans ma posture de leader. Alors je suis capable de mettre en mouvement les collectifs à partir de ce qui compte vraiment pour moi.

Quels que soient mon parcours, mes diplômes, mon expérience, ce qui fera la différence dans mes interventions, ce sera toujours ma solidité personnelle, ma densité humaine et ma qualité de présence.

Trois journées pour installer la posture et les fondamentaux de la pédagogie Toscane. Apprendre à faire vivre des expériences plus que transmettre un savoir. Être capable de susciter des bascules personnelles tout en se situant dans une visée d’efficacité systémique.

2 – Renforcer ma posture et mes pratiques d’accompagnateur.

« Aider l’autre à trouver son propre chemin. »

Je développe mes compétences d’accompagnement pour aider l’autre à grandir en autonomie. 

Ces trois jours sont au cœur de la bascule-clef entre « Je commande et je contrôle » et « Je fais confiance et je soutiens ». 

Ils font travailler une compétence essentielle qui est à la base de toute mise en mouvement personnelle et collective : la résonance.

Acquérir et conforter des outils, des repères, des réflexes…oui, bien-sûr ! Mais l’essentiel est dans ma qualité de présence. Habité par le désir que l’autre progresse, je porte sur lui un « Regard Créateur de Valeur » qui stimule sa capacité d’autonomie et de responsabilisation.

3 – Savoir mettre en mouvement dans la complexité.

« Je ne contrôle pas la complexité, je vis dedans ».

Les transformations aux quatre territoires ne sont pas compliquées, elles sont complexes. Chaque fois que l’on touche à un territoire, les trois autres se mettent en mouvement, notamment ceux qui embarquent des ressentis individuels et collectifs.

Quitter l’illusion que je peux contrôler cette complexité par un plan d’action, même compliqué, et consentir à la complexité, ce n’est pas si facile. Je ne peux le faire que si je suis outillé et si j’ai la bonne posture.

Ce sont donc trois jours pour devenir davantage un professionnel du pilotage de démarches de mise en mouvement dans cette complexité, car c’est une compétence-clef.

On y intègre une méthode complète, autour d’une métaphore efficace : « Le moteur Ressentis – Sens – Action ».

4 – J’apprends à mobiliser l’intelligence collective du plus grand nombre.

« L’énergie du sens et la puissance des règles partagées »

Faire appel aux ressources, à la créativité, à l’intelligence et à la sagesse du plus grand nombre demande aux responsables de s’ouvrir à une puissance étonnante, celle de la « position basse ». L’ego dominateur est un tueur d’entreprise et de projets, un destructeur de valeurs et de performance collective.

Trois jours pour apprendre encore plus à oser la confiance dans des démarches qui entrainent des dizaines ou des milliers de collaborateurs autour d’une vision commune pour une aventure partagée. 

Trois jours pour marier la puissance de l’élan et la discipline du cadre, car pas de liberté authentique sans cadre. 

Trois jours pour travailler les déclics intérieurs d’un « servant leader », modeste pour lui-même et habité d’une grande volonté pour l’organisation qu’il mène, bienveillant et exigeant.

5 – Apprendre à intégrer toutes les composantes d’une démarche de transformation.

« Toutes les démarches ont des points de passage communs. »

Porter ou accompagner au long cours une démarche de transformation aux quatre territoires est une aventure toujours singulière. Elle embarque un collectif avec une histoire, une culture, un contexte humain et stratégique, des ressources et des fragilités. 

Pourtant, cette même expérience met en évidence que toutes ces transformations culturelles et organisationnelles ont des composantes communes. Nous les avons repérées, nommées, articulées au sein d’un ensemble pour une vision panoramique.

Nous les travaillons en fait depuis le début du parcours et c’est le moment de l’intégration plus profonde, de la prise de recul sur le chemin parcouru. C’est le moment de donner sens et puissance aux démarches, postures et outils travaillés, partagés, expérimentés, confrontés à mon réel et ajustés à mon terrain et à ma personnalité depuis douze mois. 

L’esprit de Toscane

C’est un travail en profondeur qui est visé, et non une simple modification provisoire des comportements et des compétences.

En ce sens, la démarche proposée est un processus de croissance où le groupe se pose en groupe d’accompagnement pour chaque membre. Les apports en savoir, savoir-faire et savoir-être apportés par les animateurs viendront se greffer sur l’expérience des participants.

Chaque participant est considéré comme responsable de son propre développement.

Informations pratiques

L’esprit de ce cursus est professionnalisant et s’inscrit dans une démarche pour les participants de progression, formation, supervision.

550 € HT par jour pour les entreprises et organisations, soit 8 250 € HT
350 € HT par jour pour les entreprises individuelles, soit 5 250 € HT
300 € TTC par jour pour les particuliers, soit 4 500 € TTC

+ Participation aux frais de salle de 40 € HT/jour

Hébergement et restauration libre